Oignon vert ou échalote verte. Telle est la question.

Oignon vert est, au Québec, l’appellation juste pour représenter cette plante aromatique entièrement comestible et annonciatrice du printemps. Le terme échalote serait vraisemblablement issu du mot anglais shallot qui, pour les anglophones, peut aussi bien représenter l’échalote française, que l’oignon vert. Outre cette distinction linguistique, la confusion n’est toutefois pas très étonnante si on considère que tout comme l’échalote, la ciboulette, l’oignon et le poireau, les oignons verts font partie de la famille des alliacées. Si son origine se situe au nord de la Chine, ce serait les Romains, très amateurs d’alliacées, qui auraient introduit la culture de l’oignon vert en Occident. Comme il ne s’agit pas d’un légume majeur en agriculture, les données à ce sujet demeurent assez floues.

Presque tout est bon dans l’oignon vert.

La fraîcheur et le goût subtilement piquant de l’oignon vert en font un allié de taille à la cuisine pour aromatiser une foule de plats. Qu’il s’agisse de son  fut blanc dont la saveur rappelle celle de l’oignon jaune, mais avec plus de douceur, ou ses tiges d’un vert profond qui remplacent aisément la ciboulette, il est possible d’apprécier cette plante intégralement; Il s’agit en fait de couper les petites racines au bout de la partie blanche. Fait intéressant? Si vous conservez la base des racines ainsi qu’une petite partie du bulbe et que vous les laissez quelques jours dans l’eau, rapidement de nouvelles tiges apparaîtront.

Côté santé, les oignons verts n’ont rien à envier aux autres légumes et leur apport calorique est infime (4 calories par tige). Cependant, comme les quantités consommées sont souvent minimes, l’apport final en vitamines et minéraux est souvent négligeable. Il est toutefois pertinent de mentionner qu’ils contiennent des flavonoïdes et des composés sulfurés qui ont la réputation de contribuer à prévenir les maladies cardiovasculaires, les cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Oignons verts crus ou cuits?

La texture et les arômes délicats de l’oignon vert seront avantageusement mis à l’honneur dans sa forme crue. D’ailleurs, il n’est pas étonnant qu’on le retrouve, comme condiment, dans une foule de recettes asiatiques; il rehausse également, à merveille, soupes, salades,  omelettes, pâtes, poissons et gratins. Vous voulez essayer quelque chose de différent? Trempez vos oignons verts entiers dans une pâte de type tempura et plongez-les quelques secondes dans l’huile chaude…un vrai régal. Une recette vous demande de la ciboulette? N’hésitez pas émincer les tiges vertes de l’oignon vert!

Les Fermes Leclair. Oignons verts du Québec de la mi-juin à la mi-octobre.

Tout l’été, les oignons verts foisonnent dans les champs des Fermes Leclair et ce, jusqu’à l’automne. Ils sont récoltés et vendus, selon la demande, en paquets, dans des boîtes en carton cirée remplies de glace concassée ou dans des boîtes régulières.

À la maison, ils se conservent aisément au réfrigérateur dans un sac ouvert ou micro-perforé pendant environ une (1) semaine. Pour les conserver plus longtemps, vous pouvez plonger le côté racine dans un contenant d’eau froide. Il est aussi possible de le congeler après l’avoir blanchi, mais évidemment, ce n’est pas sa forme idéale.

Fermes Leclair

La Famille Leclair est passionnée de culture maraîchère de génération en génération depuis les années 1800. Pour des produits frais, cultivés avec amour et de façon écoresponsable sur la Rive-Sud de Montréal, choisissez les carottes, radis, oignons verts, betteraves, melons d'eau et fines herbes des Fermes Leclair.

Coordonnées

157, Rang St Pierre O. Sherrington, QC J0L 2N0
Téléphone : 450 454-9027

Suivez-nous